Le gouvernement togolais à travers le ministère de l’agriculture , de la production animale et halieutique à trouvé une nouvelle formule pour accompagner les petits exploitants agricoles. Avec le concours du ministère de l’économie numérique, il a été mis en place au profit des agriculteurs  un crédit digital dénommé « Yolim » qui a été lancé le 28 juillet 2020 à Lomé.

« Yolim » est un crédit d’une valeur de quatre-vingt-seize mille francs CFA (96 000FCFA), octroyé aux petits exploitants agricoles et versé directement sur leur porte-monnaie mobile sous forme de bons d’achats via l’appui des banques et des opérateurs de téléphonie mobile Togocom et Moov Togo. Il est sans taux d’intérêt et est remboursable seulement au moment des récoltes.

A travers « Yolim », l’Etat togolais ambitionne d’accroître la production et les revenus des petits exploitants agricoles mais aussi d’augmenter le taux de bancarisation de la population agricole généralement exclue du système bancaire classique. Avec ce crédit, l’agriculteur ne peut acheter que des intrants agricoles et louer des tracteurs, à la journée ou à l’heure, auprès des magasins partenaires.

« Face aux impacts de la crise sanitaire due à la COVID-19, le gouvernement dans son plan de riposte a décidé de soutenir les acteurs du secteur agricole afin non seulement d’éviter que certains notamment les producteurs ne basculent dans l’extrême pauvreté mais aussi de créer les conditions pour une croissance forte pouvant compenser les pertes enregistrées dans les autres secteurs » ; a expliqué Koutéra Bataka, Ministre de l’Agriculture, de la production animale et halieutique.

Depuis son lancement, 57483 agriculteurs se sont déjà inscrits sur la plateforme « Yolim ».  17 agrégateurs agréés et 209 magasins sont partenaires du projet sur toute l’étendue du territoire national.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here