Image: DR

Les per diem donnés aux journalistes sur les lieux de reportage ne vont plus être d’actualité. Une grille tarifaire devra désormais rentrer en vigueur dès Avril 2020.

C’est une décision des organisations de presse qui fait suite aux recommandations formulées lors de la Journée porte ouverte (JPO) du 15 au 18 janvier 2020 à Kara dans le nord du Togo.

Selon la grille tarifaire, les couvertures médiatiques à Lomé sont à  50.000 francs CFA pour les média en ligne et 60.000 pour la presse écrite. Les publi-reportages à Lomé valent 100.000 francs pour la presse en ligne et 120.000 francs pour la presse écrite.

Quant aux couvertures médiatiques et publi-reportage hors de Lomé, les prix sont respectivement 100 mille et 150 mille pour la presse en ligne.

Toutefois, le président du Conseil national des patrons de presse (CONAPP)  Arimiyao Tchagnao a tenu à rappeler aux responsables d’organes d’assurer le déplacement de leurs éléments sur le terrain afin d’éviter toutes difficultés du journaliste liées au moyen de déplacement.

« La grille nous amène à faire en sorte que toutes les rédactions sérieuses comprennent qu’avant tout, elles doivent prendre en compte, que ce soit le déplacement, les sorties de chacun des reporters. Il revient aux premiers responsables de faire déplacer l’employé qu’on est en train d’envoyer sur un terrain. Cela permet d’éviter qu’une fois ces employés sur le terrain, face à nos partenaires, ne puissent réclamer des per diem qui selon l’appellation, est une prime de déplacement », a déclaré Arimiyao Tchagnao.

En se fiant à ses propos, cette décision émane du nouveau code de la presse et de la communication qui demande aux organes de presse de devenir des sociétés de presse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here