Le gouvernement togolais dans le cadre du projet des filets sociaux et services de base (FSSB) compte élargir le programme des transferts monétaires à 120 mille ménages d’ici 2021 et toucher 61 mille ménages pauvres à la fin de l’année 2020.

Le programme des transferts monétaires est une aide qui vise à soutenir pour une durée de 06 mois les ménages pauvres, leurs consommations et leurs capacités à faire face à la pandémie de la Covid19, ceci via une allocation trimestrielle de 15 mille francs cfa.

Ce programme est cofinancé par la banque mondiale et le gouvernement togolais à  hauteur de 3,6 milliards de francs cfa.

« Malgré la pandémie, nous sommes capables de trouver les moyens d’assurer la pérennité de cette initiative», a affirmé Mazalo Katanga, directrice générale de l’agence nationale d’appui au  développement à la base (ANADEB), institution qui assure la mise en oeuvre du programme.

Les villages d’Agoudza-Badza dans la préfecture de l’Avé, d’Amélibomé, de Hlankopé et de Djagblé-village dans la préfecture de Zio, de Kini Kondji, Awouté Kondji et Bedjeme dans la préfecture de Yoto sont quelques-unes des localités bénéficiaires des transferts monétaires.

Il faut souligner que le paiement se fait dans le respect des mesures barrières prises par le gouvernement dans cadre de la lutte contre la pandémie à coronavirus. Cela va du port systématique de masque, du lavage des mains et de l’observation de la distanciation sociale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here