Sani Yaya, ministre des finances / Photo: DR

2019 a connu une nouvelle hausse de création d’entreprises au Togo. C’est le Centre de formalités des entreprises (CFE) qui l’annonce. L’institution dit avoir enregistré 11 mille 482 nouvelles entreprises créées.

De 10 mille 545 en 2018, le CFE passe à 11 mille 482 entreprises créées en 2019. Avec une hausse de 9%, le CFE confirme les résultats de Doing Business 2020. Le rapport du groupe de la Banque Mondiale classait le Togo, 15è pays au monde ayant opérés plus de réformes favorisant la création d’entreprises.

Concrètement, le CFE a enregistré 7.844 des sociétés créées par des personnes physiques et 3.638 dossiers ouverts par des personnes morales. Seulement 20% de ces entreprises appartiennent aux étrangers. Ce qui traduit l’engouement des nationaux à se formaliser donc davantage. Le secteur privé est sollicité pour la réalisation du PND. Ce qui passe donc par sa formalisation.

La délégation à l’organisation du secteur informel (DOSI) voit ainsi ses efforts payés, même s’il y a encore du travail à abattre. Les initiatives n’en manquent pas comme c’est le cas courant 2019 avec la campagne #Formalisonsles. C’était une campagne d’identification d’acteurs du secteur informel via les réseaux sociaux afin de les accompagner dans leur formalisation. Le but étant de les aider aussi à profiter des avantages que l’Etat met en place ; tout en leur permettant de participer au mieux à l’effort de développement du pays.

Pour la première semaine de travail de cette nouvelle année, 344 entreprises sont déjà créées. De quoi dire que le CFE devra maintenir le rythme de cette augmentation des entreprises créées au Togo. Entre autres initiatives qui accélèrent les dossiers au CFE, la possibilité de s’enregistré en ligne, la réduction du temps de traitement des dossiers ou encore la suppression des droits d’enregistrement et de timbres…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here