Le groupement de femmes autochtones et allogènes de la préfecture d’Akébou pour la propreté (GFAP) a remercié le chef de l’Etat Faure Gnassingbé pour avoir accepté de déposer sa candidature à l’élection du 22 Février 2020. Ceci, à travers une mobilisation le jeudi 9 Janvier 2020 dans la ville de Kougnohou, dans la commune Akébou 1.

Ces femmes, vêtues de T-shirts bleu-blancs, ont défilé à travers les artères de la ville, en chantant et dansant pour exprimer leur joie jusqu’à la mairie de Kougnohou. Evégan Yawa, porte-parole des femmes, a réaffirmé devant le maire de la commune Akébou 1, leur attachement aux idéaux du parti UNIR et à la politique du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. 

Elle a également remercié le président de la République pour le travail abattu depuis son accession à la magistrature suprême dans les domaines politique, économique et social tout en promettant de se battre pour sa réélection.

Le maire de la commune Akébou 1, Yao Sodagni, a exhorté les femmes à redoubler d’efforts pour que la victoire du parti soit éclatante lors de cette élection pour le bonheur de tous les Togolais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here