Tchambakou Ayassor, président de la CENI

Les Togolais iront aux urnes le 22 février 2020. La CENI a confirmé la date à la presse ce lundi 23 décembre 2019. Occasion au cours de laquelle l’institution organisatrice du scrutin est revenue sur les actions déjà menées et celles qui sont à venir.

Concernant les actions déjà menées, la CENI a rendu compte des résultats de la révision des listes électorales. Parallèlement à cette révision au plan national, les Togolais de la diaspora ont été enregistrés. Sur 212.190 nouveaux inscrits, les Togolais de l’extérieur inscrits ne sont que 348. Une faible participation que la CENI met à l’actif d’éventuelles difficultés pour les Togolais de la diaspora avec leur nationalité, faute de pièces justificatives.

Cependant, Tchambakou Ayassor s’est félicité de cette première expérience. Il a appelé la diaspora à en prendre conscience et à saisir les prochaines opportunités. Pour le président de la CENI, c’est l’opportunité qui est désormais donnée aux Togolais de l’extérieur à voter qui est essentielle.

Après cette étape, place au traitement des données. Tâche à laquelle s’attèle la CENI pour sortit le fichier définitif. Et pour ce faire, l’institution a reçu l’appui de l’OIF et de l’ONU pour l’audit du fichier, a annoncé le président Tchambakkou.

Pendant ce temps, les candidats pourront déposer leurs candidatures du 27 décembre au 8 janvier. Le 6 février, va démarrer la campagne pour le premier tour du 22 février. « La CENI, au cours de la période restante avant le scrutin, est en train de mettre tout en œuvre pour être définitivement prête avant le jour du vote », a rassuré le président de la CENI ce 23 décembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here