Le ministre togolais du commerce, de l’industrie, du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale, est descendu sur le terrain samedi 21 mars 2020. Son objectif, vérifier l’application des mesures prises pour lutter contre la surenchère dans les marchés et les mesures hygiéniques.

Lundi 23 mars, le ministre Adédzé a rencontré le secteur privé. Au menu des discussions, les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du covid-19. De cette réunion, le ministre a retenu que « le secteur privé veut vraiment renforcer le partenariat pour soutenir les actions du gouvernement ». Les acteurs se sont engagés à faire des analyses de risque pour proposer des suspensions de certaines activités non essentielles pour les entreprises.

Déjà samedi, le ministre du commerce s’est entretenu avec les importateurs des produits 1ère nécessités. La démarche avait pour enjeu de réfléchir au mécanisme nécessaire pour éviter la rupture de ces produits sur le marché. Ce même samedi, le ministre Adédzé a fait un tour dans certains marchés. Au marché d’Agbadahonou (Grand marché de Lomé) ; le ministre est allé conseiller les femmes. Une sensibilisation a été menée sur le lavage des mains.

A en croire le ministre Adédzé, les mesures prises par le gouvernement permettront de disposer incessamment de disposer de plus de matériel de protections comme les gels et masques. « C’est une préoccupation de haut niveau », a-t-il ajouté. « Le gouvernement ne voudrait pas qu’il y ait de la surenchère. Le chef de l’Etat a donné des instructions pour que ces produits-là soient fabriqués. Les sociétés sont à pied d’œuvre pour les fabriquer et les rendre disponible sur le marché. Nous veillerons que le circuit de distribution soit suivi de près pour que les prix ne soit multiplié, parce que ce n’est pas bien », a rassuré le ministre du commerce.

En attendant, les services du ministère sont sur le terrain pour des contrôles. Ce qui rassure donc, c’est l’engagement du secteur privé à accompagner le gouvernement dans la lutte contre la pandémie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here