Le Togo doit aller encore plus vite pour contrer le covid-19. Le chef de l’Etat en a parlé avec les responsables de la santé ce 23 mars. Une délégation de responsables du corps médical s’est entretenue avec lui pour dégager des stratégies de réponse encore plus pertinentes.

Le président de l’ordre national des médecins, celui des pharmaciens et le professeur Ihou Watéba, responsable du centre de traitement des malades du covid-19 ont discuté avec Faure Gnassingbé des mesures d’urgence à prendre. De leurs échanges, on note que le Togo va passer des commandes de gants, masques et autres produits de protection. « Il s’agit de mieux accompagner les médecins à aller au front dans cette guerre contre ce virus sans y laisser sa vie», a déclaré le président de l’ordre des médecins.

Pour l’infectiologue Ihou Watéba, le pays doit dès maintenant faire des approvisionnements en masse de masques, et autres.

Il a annoncé que, sur demande du chef de l’Etat, ils élaboreront un protocole clair de traitement. Le but étant de passer des commandes de certains médicaments. Ainsi, lorsque ces médicaments seront validés à l’échelle internationale contre le virus, le pays ne serait plus en difficulté.

L’effort de guerre est sur toutes les lignes. Pour les pharmaciens, l’engagement passe par la mise à la disposition de gels hydro-alcoolique à la disposition des populations.

D’ici la semaine prochaine, le marché devra être approvisionné de ces produits que les pharmaciens se sont engagés à produire dans les officines. La faculté de la pharmacie de l’Université de Lomé leur apportera l’appui nécessaire. Et pour la bonne nouvelle, plusieurs pharmaciens ont déjà répondu à cet appel.

Cette réunion tenue entre le président de la République et ses responsables de la santé a pour enjeu de prévoir tous les scénarios dans la gestion de la crise. Mais le plus important étant de définir des stratégies pour barrer la route au virus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here