Le président réélu à l’issue du scrutin présidentiel du 22 février 2020, Faure Essozimna Gnassingbé veut se mette au travail pour pouvoir relever les défis des 5 prochaines années. Pour cela, il demande à ses ministres d’être proactifs et de se remettre au travail avec toute l’ardeur qui sied.

L’appel du président de la République a été lancé au gouvernement le jeudi 5 mars 2020, lors du tout premier conseil des ministres après la réélection de Faure Gnassingbé. Le sens de l’appel, c’est d’œuvre ensemble afin de trouver des solutions judicieuses aux problèmes de plus en plus complexes auxquels l’Etat doit faire face.

A l’occasion, le premier ministre, Selom Klassou a présenté les admirations du gouvernement au chef de l’Etat, suite à sa brillante réélection. Pour lui, il s’agit d’un plébiscite qui traduit la grande confiance que le peuple togolais place en la personne du président de la République et l’adhésion à sa vision politique.

Le Chef du gouvernement a par ailleurs relevé qu’outre les nombreuses réformes courageuses initiées, le président de la République a fait organiser, en l’espace de 14 mois, 3 grands types d’élections, notamment les élections législatives en décembre 2018, les élections municipales en juin 2019 et l’élection présidentielle du 22 février 2020, marquant ainsi sa détermination de doter notre pays d’institutions fortes.

Répondant à ses ministres, le président réélu, Faure Gnassingbé a remercié et félicité tout le peuple togolais pour la réussite du processus électoral. Il a également félicité les populations qui ont porté leur choix sur sa personne pour lui donner cette victoire remarquable.

Malgré les résultats significatifs obtenus, Faure Gnassingbé dit être conscient que les exigences et attentes sont encore grandes et compte sur le travail de tous pour relever les défis.

Le chef de l’Etat a également rassuré qu’il tiendra compte de la minorité qui s’est exprimée autrement et la convie à œuvrer au maintien de la paix et à la préservation de l’unité et de la cohésion nationales.

Notons que l’élection présidentielle s’est déroulée dans la paix, la sécurité, la transparence et l’équité, selon les observateurs nationaux et internationaux. Cette élection a consacré la victoire du président sortant, Faure Gnassingbé avec 70,78% des suffrages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here