Le gouvernement togolais a procédé au lancement officiel du projet d’hybridation des moteurs diesel des plateformes multifonctionnelles avec système solaire (PHMD-PTFM), le vendredi 31 janvier 2020 à Atakpamé, dans la préfecture de l’Ogou.

Ce projet evalué à un coût global de 1 milliard 916 millions, a pour finalité de promouvoir l’énergie renouvelable et l’efficacité énergétique comme approche dans la lutte contre les changements climatiques, selon le ministre togolais de l’environnement du développement durable et de la protection de la nature,  David Wonou Oladokoun.

Il va également contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration des conditions de vie en milieu rural, à travers le développement de l’entrepreneuriat des jeunes, des activités génératrices de revenus au sein des groupements d’intérêt économique et l’installation des plateformes multifonctionnelles.

A travers ce projet qui couvre toutes les régions du pays, le gouvernement veut donner accès à l’énergie solaire à plus de 100 mille personnes, créér plus de 53 mille emplois directs et indirects, former 400 personnes sur les énergies renouvelables, améliorer l’accès des populations rurales à l’eau potable et développer des chaines de valeurs des produits agroalimentaires.

Selon le coordonnateur national du projet, Mondjouni Gbingbara, ce projet consiste à installer des équipements solaires, composés des panneaux solaires photovoltaïques, des batteries de stockage et un moteur électrique. 

« Ce moteur permet à l’équipement de prendre en charge 80% des besoins énergétique de la plateforme et dans ce cas, l’équipement diesel ne pourra fonctionner qu’avec environ 20% de l’énergie », a-t-il expliqué. 

La mise en œuvre du PHMD-PTFM, contribue à la réalisation des objectifs du plan national de développement (PND), notamment à l’axe 3 concernant la consolidation du développement social et le renforcement des mécanismes d’inclusion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here