A Bétoé, un village situé à une vingtaine de kilomètres du barrage de Nangbéto, dans la préfecture de l’Ogou, les femmes se réjouissent des plateformes multifonctionnelles avec système solaire (PTFM), installées en décembre 2017.

Ceci, lors de la présentation de la PTFM, le vendredi 31 janvier 2020. Selon les bénéficiaires de ce système solaire, il y a une amélioration de la rentabilité de la plateforme, compte tenu de la réduction du coût de gasoil.

Selon les explications de l’expert technique du programme national de développement de la PTFM, Dodji Kossi Goka, l’hybridation consiste à associer l’énergie solaire à l’énergie diesel, qui existait déjà, pour garantir le fonctionnement des plateformes multifonctionnelles.

« Elle est constituée de 40 panneaux composés de 250 watts qui donne une puissance de 10 kilowatts, ce qui permet d’alimenter des équipements de transformation, diminuer la dépendance au gas-oil et préserver l’environnement », a-t-il ajouté.

Pour lui, les plateformes ont une durée de vie de 25 ans et ses équipements sont renouvelables à 7 ans.

Les plateformes servent à la mouture de céréales, au décorticage de riz, à l’aiguisage de meules et à la charge de téléphones cellulaires.

Ce projet contribue également à l’amélioration d’accès aux services énergétiques, à la réduction des dépenses moyennes et une hausse des recettes ; au développement des micro-crédits pour les activités génératrices de revenus, à la réduction de la pauvreté, à la hausse de la scolarisation des jeunes filles et à la diminution de l’exode rural. 

La population du village de Bétoé était estimée à environ 800 personnes en 2011 et est passée à environ 1500 personnes en 2018.

En effet, le village de Bétoé a été doté de la plateforme multifonctionnelle en 2012 à travers le programme d’appui au développement à la base (PRADEB), initié par le gouvernement togolais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here