L’université de Lomé compte jouer un rôle déterminant dans la lutte contre le coronavirus au Togo. Des étudiants en filière pharmacie à la faculté des sciences de la santé (FSS) ont décidé de fabriquer  et d’approvisionner les milieux hospitaliers en solutions hydro-alcooliques.

Ces solutions sont fabriquées selon les normes recommandées par l’organisation mondiale de la santé (OMS). Cette initiative est soutenue par des enseignants de l’université de Lomé et les autorités universitaires.  

« L’Initiative vise à aider la population togolaise à lutter contre la pandémie du coronavirus et surtout à contribuer à diminuer la flambée des prix sur le marché », a expliqué Elom Akpalo, président de l’Association des étudiants en pharmacie du Togo (AEPHAT)

A en croire Elom Akpalo, plus de 1500 désinfectants ont été écoulés dans des hôpitaux des pharmacies et des sociétés privées de la place. Selon lui, la demande est sans cesse grandissante.

Créé par décret le 19 septembre 1970 sous le nom de l’Ecole de médecine, cette faculté va changer de dénomination de façon successive. Il devient en mars 2013, Faculté des sciences de la santé.

Elle  forme des docteurs en médecine et en pharmacie mais également des médecins spécialistes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here