« Taldeo Trans », est le nouveau projet mis au point par le gouvernement togolais pour faciliter le convoyage des marchandises entre les villes du Togo. Ce projet a pour objectif d’aider les opérateurs économiques en facilitant la circulation de leurs marchandises, essentiellement des produits de première nécessité.

« Taldeo Trans » est doté d’un mécanisme de groupage et de convoyage des marchandises entre Lomé et les villes de l’intérieur du pays, ceci, à partir d’une base installée au centre togolais des expositions et foires de Lomé (CETEF) et les délégations régionales de la chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT).

« Un opérateur économique lambda qui a besoin de convoyer ses marchandises à l’intérieur du pays, pourra nous consulter et à partir de là, le service mis en place au niveau de Togo 2000 va se mettre en contact avec son fournisseur. La marchandise sera apportée au niveau du CETEF pour s’ajouter aux marchandises des autres opérateurs économiques en vue de leur convoyage en collaboration avec le Syndicat des conducteurs », a expliqué Germain Meba, le président de la chambre de commerce et d’industrie du Togo.

« À l’intérieur du pays, nous avons les directions régionales qui sont déjà formées pour rendre opérationnel le projet », a-t-il ajouté.

Selon M. Meba, les produits de première nécessité seront les plus privilégiés dans la mise en œuvre de ce mécanisme du gouvernement.

Pour ce faire, les souscriptions ont débuté le mardi 26 mai 2020 et le président de la CCIT rassure que les frais de convoyage dans les deux premières semaines sont pris en charge par la CCIT.

« Taldeo Trans » intervient suite à la décision du gouvernement togolais le vendredi 20 mars 2020, de procéder au bouclage sanitaire de certaines villes notamment Lomé, Tsévié, Kpalimé et Sokodé, afin d’éviter la propagation du Coronavirus.

Cette décision est entrée en vigueur le samedi 21 mars à 6 heures du matin, avec des contrôles stricts aux entrées à hauteur de Tsévié sur la route nationale N1, du péage d’Aného sur la nationale N2 et d’Amoussou-Copé sur la nationale N5.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here