La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) s’engage à apporter sa pierre dans la lutte contre la propagation du Coronavirus au Togo. Pour cela, elle simplifie la formalité du dépôt légal des journaux.

Il s’agit de l’envoi du dépôt légal à la HAAC par voie électronique par les directeurs de publications. Ceci, à travers un communiqué de la HAAC signé par le président, rendu public le mercredi 25 mars 2020.

« Compte tenu des mesures prises par le gouvernement en vue de limiter et de contenir les risques de propagation du coronavirus, le président de la HAAC invite les directeurs de publications à privilégier la voie électronique dans l’exécution de cette formalité », a mentionné le communiqué.

A cet effet, le dépôt légal à la HAAC va se faire à partir du 26 mars 2020 sous format PDF à l’adresse mail : didieratiota@yahoo.fr.

Le président de la HAAC, Willibronde Télou informe également que toutes les autres administrations destinataires du dépôt légal pourront également recevoir leurs exemplaires en mettant l’adresse mail à la disposition des publications qu’ils souhaitent.

« Les versions électroniques ne doivent être utilisées exclusivement que dans le cadre du dépôt légal et ne peuvent faire l’objet de partage. Tout contrevenant s’expose à la rigueur de la loi », a indiqué M. Télou.

La HAAC souligne que cette mesure est valable uniquement pendant la période de gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19.

Peut-on le rappeler, la HAAC a pour mission de garantir et assurer la liberté et la protection de la presse et de tous moyens de communication de masse dans le respect de la loi, veiller au respect de la déontologie en matière d’information et à l’accès équitable des partis politiques, des associations et des citoyens aux moyens officiels d’information et de communication, garantir l’utilisation équitable et appropriée des organismes publics de presse et de communication audiovisuelle par les Institutions de la République et garantir l’éveil juridique en période électorale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here