La drépanocytose ou encore anémie à hématies falciformes est une maladie génétique très répandue en Afrique. Elle affecte les chaines de l’hémoglobine. Les globules rouges sont déformés et prennent une forme de faucille. Au Togo, cette maladie atteint des milliers de personnes.  

Pour venir en aide aux malades de la drépanocytose, la structure «Lamesin» qui signifie « bonne santé » en mina, a mis au point un chatbot sur lequel, ces personnes peuvent poser des questions et avoir des réponses des spécialistes de santé sur la maladie.

Le chatbot est accessible sur la messagerie instantanée Messenger à travers les liens www.messenger/t/lamessinn ou @Lamesin. Il donne tous les détails sur la drépanocytose, ses causes, ses conséquences, ses symptômes, ses traitements et quelques conseils pour atténuer les douleurs liées à la maladie.

Le « chatbot Lamesin» a été mis en place en juin 2020 par Rebecca Dibe Taboukouna, étudiante en informatique et Gauthier Eholoum, développeur. Selon Rebecca Dibe Taboukouna, Il est conçu de façon très simple afin de faciliter les échanges entre les drépanocytaires et les agents de santé. La structure « Lamesin » collabore avec des agents de santé mais aussi avec des étudiants en médecine. « Lorsque la personne pose une question, le chatbot ne lui répond pas immédiatement. Il faut que les agents de santé traitent la question d’abord pour voir comment répondre; et ils répondent en fonction du besoin de la personne qui a soumis ses inquiétudes », a-t-elle expliqué.

« Lamesin » est une startup qui œuvre dans l’E-santé. Elle met à la disposition des populations des informations et conseils de santé via les réseaux sociaux (facebook, Instagram, Twitter, whatsapp).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here