Les jeunes entrepreneurs togolais ne cessent d’apporter leur savoir-faire pour le bien-être des populations. C’est le cas de Tiem Nampoug, un jeune togolais qui a mis sur le marché du thé fait à base des produits du terroir. 

Le Thé Solo est une infusion à base de graines de papaye. Ce produit présente deux variétés, l’une composée d’un mélange de graines de papaye et de citron (Solocitron), et l’autre de graines de papaye, de pomme et de menthe (Solopom).

Solo selon son promoteur est une infusion naturelle qui entretien les organes, amorti les chocs issus des toxines provenant du processus de digestion des aliments que nous consommons. Il est conseillé aux personnes diabétiques ou encore aux personnes qui souffrent de constipation. De même il règle les difficultés liées aux vers intestinaux et aux infections. Solo régénère les cellules pour une meilleure santé.

L’utilisation des graines de papaye était déjà inculquée à Tiem Nampoug depuis son enfance. « A mon bas âge, ma maman avait l’habitude de calmer mes maux de ventre avec des graines de papaye, c’est ce qui m’a amené à partager cette recette d’une manière plus améliorée» a-t-il confié.

« Le souci de voir des gens victimes d’un mal qu’ils se donnent eux-mêmes à cause de leur alimentation sans s’en rendre compte m’a aussi motivé dans ma démarche. La plupart de nos maladies sont causées par notre habitude alimentaire. Certaines maladies comme le diabète, l’hypertension artérielle, l’insuffisance rénale sont considérées comme des maladies du troisième âge, mais ont leurs racines dans le deuxième âge. Ce que vous mangez aujourd’hui vous ouvrira les portes d’une de ces maladies chroniques irréversibles et mortelles pour la plupart des cas. Mieux vaut se débarrasser de ces toxines qui troublent le fonctionnement des organes en adoptant Solo », a-t-il souligné.

Tiem compte exporter ses thés au-delà des frontières togolaises. « Voilà pourquoi tant bien que mal je me bats pour positionner Solo, le faire connaître à travers le monde et aider chacun, peu importe son rang social à inscrire Solo dans son menu quotidien ».

Tiem Nampoug est diplômé en génie civil. Il a bénéficié de l’accompagnement technique et financier du Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) dans la mise en œuvre de son projet. Ce projet qui l’amena à perdre son amour pour les bâtiments au profit de la transformation alimentaire.

Un domaine confronté à plusieurs difficultés mais notre entrepreneur ne compte pas abandonner. « Nous sommes confrontés à plusieurs défis mais cette envie de lutter contre ces maladies chroniques me motive assez pour ne jamais démissionner », a-t-il déclaré confiant que demain sera meilleur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here