Melanie Gnandi, directrice du projet "Girls Lead"

Plan international Togo a organisé un renforcement de capacités sur le projet ‘’Girls lead’’, à l’endroit des journalistes togolais. C’était à Lomé les 4 et 5 Décembre 2019.

L’objectif est de renseigner les journalistes sur le projet et de les amener à s’engager aux côtés de Plan, en vue d’atteindre ses objectifs.

Pour Mélanie Gnandi, présidente du projet ‘’Girls lead », cette formation des journalistes va permettre d’informer suffisamment la population sur le projet et ses objectifs.

« Nous voulons que ces organes aident les différentes associations de filles, à pouvoir s’exprimer à travers leurs antennes sur les thématiques du projet, et les accompagner dans le plaidoyer », a-t-elle précisé.

Cette formation a réuni les journalistes des médias publics comme privés du grand Lomé.

Ils ont été instruits sur les thématiques du projet qui sont entre autres,  les violences sexuelles, genre transformateur, inclusion, engagement citoyen, participation des enfants et jeunes et la redevabilité sociale.

Ils sont également éclairés sur les causes et les conséquences des différentes formes de violence faites aux enfants et aux jeunes femmes et les peines réservées aux auteurs du viol.  

Les travaux ont constitué à définir les différentes formes de violence, à mettre la différence entre égalité et équité, genre et sexe, et à reconnaître les normes et croyances qui dévalorisent la femme dans les communautés.

Rappelons que le projet ‘’Girls lead’’ vise à lutter contre les violences faites aux enfants et aux jeunes femmes et à donner plus de courage aux jeunes femmes de s’exprimer et à dénoncer les violences faites à leur égard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here