L’Etat va procéder à l’expropriation pour cause d’utilité publique d’un site de la vallée du Zio.

Un secteur potentiellement inondable de plus de 10.000 hectares.

Le site est non constructible depuis près de 40 ans en raison des risques.

Pourtant, la population continue de s’y installer et d’y travailler, ce qui contribue à menacer davantage l’écosystème. lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here