Atelier de validation des documents du RGPH-5 / image: INSEED

Le  Togo devrait  organiser son 5e recensement  de la population et de l’habitat (RGPH-5) au cours de cette année 2020. Et pour le faire, le pays a besoin de  8 milliards 189 millions 901 mille 930 franc Cfa mais jusqu’à ce jour, c’est  57% du budget qui a été mobilisé.

Afin d’avoir la totalité de ce budget  l’UNFPA et l’Institut national des statistiques, des études économiques démographiques (INSEED) ont  organisé une conférence de mobilisation de partenariat  pour le financement du RGPH-5, le 16 janvier 2020 à Lomé. La  rencontre  a été présidée par le ministre de la planification, du développement et de la coopération, Ayaowi Demba Tignokpa.

Elle vise à susciter l’adhésion des différents partenaires techniques et financiers aux processus de financement de ce recensement  et obtenir d’eux un engagement  un  positionnement par rapport à ce budget.

«Il ressort de cette réunion un engagement ferme de beaucoup de partenaires à soutenir le processus RGPH-5. Un engagement qui se manifeste en termes de vouloir appuyer en ressources financières, équipements et logistiques pour faciliter les travaux du recensement. L’opération s’étend sur quatre ans (2O19-2022), et nous n’avons pas besoin tout suite d’avoir tout le montant de l’enveloppe.  Les engagements se feront annuellement. Donc notre souci c’est de pouvoir  boucler le financement de 2020 », a déclaré Koame Kouassi, Directeur de l’INSEED au terme de la rencontre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here