Les bassins de rétention qui sont à Lomé ne parviennent pas à limiter la montée des eaux.L’un d’entre ses bassins, celui situé derrière la pharmacie les Orchidées à Léo 2000 , une banlieue de la capitale togolaise dont le manque d’entretien est légion a provoqué cette semaine, le 5 juin précisément aux environs de 16 heures, la mort d’un jeune garçon de 17 ans. Apprend-on des riverains.

Dépêché  sur le terrain nous avons pu constater la véracité de ce drame qui s’exprimait sur les visages des habitants. lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here