Après la réélection de Faure Gnassingbé à la tête de la République togolaise, les félicitations s’alignent de jour au jour. Cette fois-ci, c’est le tour de la communauté des économiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union économique et monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

Le jeudi 12 mars 2020, ces 2 institutions sous-régionales ont félicité le président réélu et lui ont souhaité la réussite de son nouveau mandat. Elles lui ont aussi exprimé leur disponibilité à accompagner et à soutenir le Togo.

Les félicitations de la CEDEAO ont été adressées à Faure Gnassingbé par une lettre signée du président de la commission de l’institution, Jean-Claude Brou.

« A la suite de votre brillante réélection à la tête de la République togolaise dès le premier tour de l’élection présidentielle du 22 février 2020, j’ai l’honneur de vous adresser, au nom de toutes les institutions de la CEDEAO et en mon nom propre, nos plus chaleureuses félicitations », a écrit M. Brou.

Dans sa note, le président de la commission a exprimé à M. Gnassingbé, ses vœux les meilleurs de réussite dans la conduite de son nouveau mandat pour le bien-être de ses compatriotes et le rayonnement du pays. « Je voudrais vous assurer de l’entière disponibilité des institutions de la CEDEAO à soutenir les actions de développement économique et social de la République Togolaise », a ajouté M. Brou

Pour sa part, Abdallah Boureima président de la commission de l’UEMOA, dans sa correspondance, précise que la réélection du candidat d’Union pour la République constitue une nouvelle étape dans la marche pour le progrès économique et social du Togo, dans la paix et la stabilité tout en renforçant la place du pays au sein de l’Union.

« Votre brillante réélection m’offre l’heureuse occasion de vous adresser, au nom de la Commission de l’UEMOA et en mon nom personnel, mes chaleureuses félicitations ainsi que mes sincères vœux de succès », a indiqué M. Boureima. Il a ensuite réitéré au chef de l’Etat togolais son engagement à œuvrer davantage au renforcement du processus d’intégration au sein de l’Union.

La CEDEAO et l’UEMOA font partie des observateurs internationaux qui ont observé le scrutin présidentiel du 22 février dernier. Celles-ci ont salué très tôt une élection calme et apaisée et ont félicité le civisme et la tolérance des électeurs togolais.

Peut-on le rappeler, Faure Gnassingbé est réélu avec 70,78% des suffrages exprimés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here