King Mensah lors du 1er concert dédicace à Lomé. Photo Fbk King Mensah

King Papavi Mensah, le roi de la musique togolaise a présenté son neuvième album aux mélomanes béninois ce weekend. Dans une salle de fête pleine à craquer, le roi King Mensah a fait vibrer le public et transmis des émotions. Une célébration de la musique africaine avec une touche togolaise.

Révélé au public peu avant les années 2000, King Mensah reste indétrônable. Lui qui est appelé le roi de la musique togolaise est à son 9è album ‘’Dényigbab » –terre natale-. Sorti fin 2019, l’album est un hommage à sa terre natale togolaise et africaine.

A Cotonou ce 14 mars 2020, l’artiste collé à la tradition a réuni des célébrités et des fans pour leur faire découvrir les dix titres de son nouvel album. Le partage de 24 ans d’expérience et de carrière salué le long de la soirée avec des clameurs.

King Mensah, l’ambassadeur de la musique togolaise a su réveiller ses tubes fétiches. Au son de « Séssimé », le destin, le ministre béninois n’aura pas résisté à la tension de monter sur scène aux côtés du roi pour esquisser des pas de danse.

Lors de ce concert, King Mensah a encore martelé son message d’espoir pour l’Afrique. « Ne jamais baisser les bras », c’est son appel aux populations africaines qu’il invite à valoriser les traditions et les richesses culturelles du continent. C’est aussi et surtout les messages que véhicule l’artiste dans ses chansons.

Le premier concert de lancement de l’album a eu lieu au Palais des Congrès de Lomé le 19 janvier. Une occasion de plus pour le King de communiqué avec le public togolais. Un public fier de son artiste qui porte au-delà des frontières les couleurs et les sonorités du pays. C’est à l’instar des autres comme les TooFan aussi.

King Mensah, c’est une référence pour la jeune génération. Sa musique qui puise sa force dans la tradition a inspiré plus d’un. Aussi, l’artiste ne cesse-t-il de prêcher pour l’unité des artistes du Togo et au-delà pour porter la culture plus loin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here