Après Sokodé, le champion du parti union pour la république (Unir), Faure Gnassingbé était également dans la préfecture de Sotouboua, située dans la région centrale, pour la poursuite de la campagne pour les élections
présidentielles du 22 février 2020.

A Sotouboua, le président Faure Gnassingbé, candidat à sa propre succession promet de relever le crédit bancaire agricole à plus de 2 milliards de francs CFA à la population togolaise.

« Nous nous préparons pour qu’au cours de cette campagne agricole, les crédits bancaires qui seront disponibles, s’élèvent à 2 milliards 500 millions de francs CFA», a souligné Faure Gnassingbé tout en rassurant les investisseurs que le futur sera prometteur.

En dehors de cette promesse, il garantit la gratuité des examens et des actes de naissance à tous togolais. « Dans l’immédiat, nous avons décidé que dès cette année et dans le futur, les frais d’inscription aux examens soient supprimés. Les actes de naissance seront établis gratuitement », a martelé le chef de l’Etat togolais.

Dans son discours, il n’a pas manqué de respecter la valeur du peuple dans un pays. Pour lui, le seul arbitre, c’est le peuple. « Si quelqu’un veut accéder au pouvoir, il faut qu’il s’adresse au peuple. C’est le peuple seul qui donne le pouvoir », a déclaré le président Faure.

« Je vais dire à mes adversaires qu’ici à Sotouboua, ils n’ont aucune chance », a-t-il ajouté.

Notons que dans la journée du 14 février 2020, le chef de l’Etat s’est rendu dans la préfecture de Vo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here