Le Togo a perdu un de ses meilleurs artistes de la jeune génération RnB. Omar B comme on l’appelait s’est éteint ce jeudi 20 février 2020. L’information a réveillé les togolais vendredi. Des hommages fusent de partout. Le président de la République, sur Facebook et Twitter s’est joint au togolais pour présenter ses condoléances à la famille et fans de l’artiste.

L’artiste a été inhumé ce vendredi, après une prière mortuaire dans une mosquée de la capitale pris d’assaut par ses fans. Omar B décédé dès suite d’une crise venait de sortir son dernier album en décembre 2019. A l’époque, il faisait état d’une isolation, d’un abandon et de problèmes de santé auquel il devait faire face seul. Une sorte de cri d’alarme qui n’aurait pas retenu d’attention. Et pourtant, le titre de l’album « Me, my self and I » l’exprimait encore plus. Devant les caméras, l’artiste ému avait presque fondu en larmes…

Le président de la République a rendu hommage à l’artiste sur ses comptes sociaux. Il a salué le patriotisme de l’artiste. Un hommage repris par la toile et des personnalités du pays.

Du côté de l’ambassade des Etats-Unis, la mort d’Omar B n’est pas restée inaperçue. « Tu es une grande perte pour les jeunes et tout le Togo », écrit l’ambassade sur sa page Facebook. L’artiste a été souvent invité lors des activités culturelles de l’ambassade qui « garde un bon souvenir » de lui.

Plusieurs internautes ont saisi l’occasion pour appeler à les artistes à se soutenir mutuellement, et les togolais à mieux les valoriser de leur vivant.

Devenu discret depuis très longtemps, les sorties d’Omar B sur la toile avaient plutôt des allures d’éveille de conscience et d’évangélisation que celles de buzz. L’artiste ne cessait d’inviter à cultiver les vertus de la vie et à vivre dans le bon sens. La dernière sortie en ce sens datait du 12 février 2020. « Il ne sert à rien de courir dans la vie. Prenons le temps de nous poser un moment afin de jouir pleinement de la beauté de la vie », a écrit sur son compte Facebook officiel Omar B. Le dernier post date du 14 février où il souhaitait une journée pleine d’amour à ses fans, en les invitant à officialiser « zédéka, ndlr : en même temps » leur amour, du titre d’un de ses clips…

Le décès d’Omar Ahiangban est une énorme perte pour la musique togolaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here