Logé au sein de l’université de Lomé, le Centre scientifique de service ouest africain sur le changement climatique et l’utilisation adaptée des terres (WASCAL) permet aux étudiants d’effectuer une maîtrise sur les changements climatiques et la sécurité humaine.

Le centre est financé par le ministère allemand de l’Education et de la Recherche.

Pour protéger l’environnement, Berlin veut aller encore plus.

Christoph Sander, l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, a lancé mardi à Lomé le Programme de développement des énergies renouvelables au Togo qui prévoit, notamment, la création d’un pôle recherche et développement.

Il aura comme mission première d’évaluer les besoins du pays dans le domaine des énergies renouvelables.

Cette annonce tombe à point nommé. Le gouvernement a mis en œuvre très récemment une ambitieuse politique énergétique avec un double objectif, offrir de l’électricité – si possible propre – à l’ensemble de la population tout en préservant l’environnement.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here