Le mouvement des forces vives ‘Espérance pour le Togo’ ne manifestera pas ce samedi dans les rues de Lomé. Non contents de l’itinéraire proposé par la délégation spéciale de la commune de Lomé et surtout de ses arguments, les responsables de ce regroupement annulent la manifestation par laquelle ils comptaient protester contre la restriction des espaces de libertés, notamment la liberté de manifestation et de réunion.

Pour le mouvement du prélat Pierre Marie Chanel Affognon, l’annulation de la manifestation vient en signe de protestation contre ce qu’ils qualifient de ‘mépris’ des autorités administratives. Le mouvement dit avoir compris que le président de la délégation spéciale, le contre-amiral Fogan Adégnon et sa hiérarchie qui se trouve être le ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi, n’ont jamais voulu que le mouvement manifeste. lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here