L’ambassadeur de l’Allemagne au Togo a réclamé mardi au gouvernement togolais la réalisation des réformes constitutionnelles et la libération des détenus. Dans une adresse qu’il a prononcée à l’ouverture des négociations intergouvernementales germano-togolaises, Christoph Sander a estimé que la décrispation du climat sociopolitique passe par là. Le diplomate a également exhorté les autorités à ne pas abuser de la « loi Bodjona » pour empêcher les manifestations et meetings politiques dans le pays.

Après avoir salué l’excellence des relations germano-togolaises, le diplomate allemand a salué les élections législatives du 20 décembre dernier. Des élections qui se sont déroulées de façon libre et transparente selon la CEDEAO. lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here