Les députés de la sixième législature ont procédé mercredi, à l’adoption du projet de loi du gouvernement portant modification de la loi N°2011-010 du 16 mai 2011 dite loi Bodjona. La nouvelle loi, restreint considérablement la liberté de réunion et des manifestations pacifiques publiques au Togo. Mais à en croire Payadowa Boukpessi, le gouvernement a toutes les raisons de restreindre les libertés publiques.

Les députés ont voté au total, la modification de 10 articles (3, 6, 9, 10, 12, 13, 17, 19, 20, 21). Le gouvernement en ajouté 2 de nouveaux (9 alinéas 1 et 2). lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here