La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a tenu mardi à Lomé une rencontre avec les organisations de défense des droits humains. Objectif, recenser les préoccupations  pour renforcer la protection des droits humains au Togo et permettre à la Commission d’améliorer son plan d’action en cours d’élaboration. A l’issue de cette rencontre de prise de contact, la CNDH a été invitée à se pencher sur la restriction de la liberté des droits de manifestation et les différents cas de torture souvent signalés au niveau du Service Central de Recherches et d’Investigations Criminelles (SCRIC) de la Gendarmerie nationale, ancien SRI.

C’est la première sortie officielle des nouveaux membres de la CNDH après leur prestation de serment le 16 avril dernier. Occasion pour l’équipe réduite désormais à 9 membres au lieu de 17 de rappeler à la société civile ses deux principales missions. lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here