Dans 17 jours, le Togo connaîtra pour la première fois depuis 32 ans, des élections locales à l’issue desquelles seront élus des conseillers municipaux. Les quartiers généraux des partis politiques et des listes indépendantes se préparent activement. A la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), on pense que le plus important, c’est d’empêcher le vol des voix des électeurs.

Le parti dirigé par Brigitte Adjamagbo Johnson arme depuis mercredi, au détour d’une formation politique, des militants. 71 au total, ces personnes qui seront aguerries ce jeudi, devront prendre d’assaut les 117 communes. A la veille des élections locales du 30 juin, ce sont 4000 personnes qui seront outillées  pour la mise en œuvre d’un ‘mécanisme de contrôle et vigilance’ à ces élections. lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here