Le leader du Parti national panafricain (PNP) s’insurge contre les réformes opérées le 8 Mai dernier par l’Assemblée nationale. Il trouve absurde qu’une législature qui se dit représentation du peuple puisse se permettre une telle chose. A l’en croire, avec la nouvelle constitution, le chef de l’Etat dispose d’un droit de vie et de mort sur chaque citoyen. Pour faire obstruction à un 4ème mandat de Faure en 2020, Tikpi Atchadam propose la création d’un comité.

Pour cet acteur politique qui pense que le Togo va vers la monarchisation, le peuple doit empêcher la germination de la graine que l’Assemblée nationale vient de semer. lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here