La Cour suprême a invalidé quatre listes de l’ANC pour les municipales du 30 juin. Cette formation de l’opposition n’est pas la seule dans ce cas, mais elle donne de la voix pour décision qui, selon elle, n’a pas de base légale.

‘L’ANC demande à la Cour, dans l’intérêt de la sérénité des élections locales, de rétracter sa décision illégale et de publier ces 4 listes. L’ANC entend déposer un recours dans ce sens (…), indique un communiqué de ce parti dirigé par Jean-Pierre Fabre. lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here