Depuis quelques jours, un ticket tiré d’un distributeur de BNP Paribas circule sur la toile faisant croire que le Franc CFA d’Afrique centrale (XAF) a subi une dévaluation. Et pourtant, c’est faux, à en croire les chercheurs de la plateforme Togocheck propulsée par le Centre d’observation et d’analyse du Web.

A se fier aux résultats des recherches de Togocheck, à la date du 15 Mai 2019, c’est une fausse nouvelle. La plateforme fait comprendre que, que ce soit le XAF ou encore le XOF, le CFA de l’Afrique occidentale, le taux de change sur l’Euro demeure inchangé, rapportant que c’est confirmé par certaines banques de l’Afrique centrale.

Nombreux sont ceux qui n’ont pas compris que des frais de retrait s’appliquent sur une opération effectuée dans une autre enseigne. Et ceci va jusqu’à 6 voire 7 Euro avec PNB Paribas, à partir du dixième retrait dans le mois.

Pour rappel, le XAF est utilisé par les six pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) notamment le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, la Guinée équatoriale et le Tchad.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here