Une journée sur le concept Afro futurisme aura lieu le mercredi 25 juillet 2018 à Lomé. L’objectif, faire explorer en profondeur le potentiel de l’Afrique et de sa diaspora pour créer un avenir meilleur pour le monde entier.

Au menu, des débats, panels, conférences, projections cinématographiques et partages d’idées fondées sur l’architecture, la santé, l’agriculture, l’art, l’éducation et la religion.

Le concept Afro futurisme est la ré-imagination d’un avenir rempli d’arts, de sciences et de technologies vu à travers un prisme noir. Il est également un courant littéraire et artistique qui explore l’intersection de la culture africaine et afro-américaine avec des éléments de science-fiction ou du réalisme magique.

Cette journée, organisée par l’Ambassade des Etats-Unis au Togo et Goethe Institut de Lomé en collaboration avec l’association culturelle Tre-kah, a pour thème ‘‘Afro futurisme, quel est ton rêve, quel est ton Wakanda’’. Ce thème s’articulera autour de 5 panels à savoir l’architecture et l’urbanisme, les institutions politiques, l’afro futurisme dans l’art, la médecine, la santé et l’agriculture, et pour finir la religion, la solidarité et les valeurs africaines.

Fondé sur l’idée que les solutions aux problèmes de l’humanité se trouvent dans la culture, les traditions et l’ingéniosité de l’Afrique, l’afro-futurisme est un mouvement pluridisciplinaire.

Conçu il y a un quart de siècle par l’auteur Mark Dery dans son essai « Black to the Future », l’afro futurisme a été revalorisé dans le film Black Panther dans sa représentation du royaume de Wakanda qui s’intéresse à la fiction spéculative au sein de la diaspora africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here