Outre la loi sur les libertés de réunion et de manifestation publique pacifique votée (contestée par des partis politiques et des organisations de la société civile) mercredi 7 août dernier, l’Assemblée nationale s’est également planché sur la loi sur la sécurité intérieure de l’Etat.

Selon les commissaires du gouvernement présents à l’Assemblée nationale ce mercredi, la loi sur la sécurité intérieure s’exerce dans le cadre de la police administrative, de la police judiciaire et de la protection civile. Elle s’adapte donc, à les en croire, au contexte international marqué par des tensions, des menaces sécuritaires et d’autres risques. lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here